Les Pas Prévus sur The Run Trip

Participer à une course de 228 kilomètres, en voilà une idée bien barrée ! Se partager ces kilomètres à 8 sous forme de relais, ça devient déjà moins tordu mais ça promet une belle aventure. C’est ce que proposait cette première édition de The Run Trip avec un parcours reliant Paris, ou plus exactement Versailles, à Cabourg.

#LesPasPrevus

Inscription de toute dernière minute pour moi et mon équipe dont je ne connaissais même pas certains membres. Le nom de team « Les Pas Prévus » s’imposait donc pour désigner ce regroupement d’influenceurs avec : Marion et Mickaël de Wondertrail, Philippe alias The Pink Runner et sa femme Béatrice,  le couple d’instragrammeurs mat_frigo et m.y.r.i.a.m.d, Laurence et moi même pour C’est bien d’être bien.

On se retrouve tous le samedi matin autour de notre van tout confort loué pour l’occasion et magnifiquement équipé d’un mégaphone intégré… oui oui le jouet parfait pour mettre l’ambiance.

accessoires running the run trip 2017

L’ambiance est déjà bien festive et il fait extrêmement chaud pendant que nous procédons aux vérifications administratives et techniques, que nous retirons les dossards puis durant la séance décoration du véhicule. Je passe ensuite à la distribution du matériel fourni par Accessoires Running pour nous aider à atteindre cette plage normande. Produits Nutrisens Sport, bâtons de massage TheStick, mousses Cellidol, accessoires WOWOW et lacets Xtenex que tous s’empressent d’installer sur leurs chaussures.

Le groupe est fin prêt, il est 13h30, le speaker nous appelle pour prendre le départ, je suis le premier relayeur. 2 autres équipes sont avec nous pour vivre ce moment. Le compte à rebours s’achève, c’est parti ! Nous partons tous ensemble sur quelques mètres avant de n’être plus que 3 à sortir du stade pour les premiers kilomètres de cette épopée.

The Run Trip

Pendant que je cours dans ce véritable four, les copains embarquent dans le van pour se rendre à la première « gate ». En gros le point de passage de relais, au total il y en aura 28 jusqu’à Cabourg.

C’est donc après 9,6km et des litres de sueur perdus que je les retrouve et passe la main à Myriam. À mon tour de profiter de la climatisation et d’encourager les autres coureurs quand nous les croisons.

L’ambiance de cette course est assez dingue. Autant pendant que l’on cavale c’est relativement calme quand le fourgon n’est pas à côté mais dans ce dernier et aux gates c’est la fête. Ne pas courir est aussi l’occasion de grignoter quelque chose et de se masser les pattes pour mieux repartir.

accessoires running the run trip 2017

Les relais s’enchaînent et, en fin de journée, nous sommes un peu à la traîne sur le gros du peloton. Pour nous manger et dormir sont des options et on refait rapidement notre retard en soirée et surtout une fois la nuit tombée. Là nous sommes reconnaissables de loin avec nos Light Bar WOWOW aux chevilles, impossible de ne pas voir nos coureurs arriver.

Au petit matin, malgré des organismes fatigués, chacun continue de faire sa part pour qu’enfin nous puissions atteindre notre destination.

Barbeuc time

C’est Marion qui transporte la balise sur le dernier tronçon du parcours, Laurence l’accompagne déjà depuis quelques minutes et, afin de passer la ligne d’arrivée tous ensemble, nous la rejoignons au pied du Casino pour le dernier kilomètre en bord de mer.

L’odeur des saucisses commence à se faire sentir et nous avançons vers le tapis vert. C’est fait ! Nous sommes des Run Trippers Finishers !

Nos médailles nous sont remises. Il y a 4 modèles différents qui s’assemblent comme un puzzle, c’est très sympa. En plus elles ne sont vraiment pas vilaines. Nous recevons aussi un t-shirt. Par contre ce n’est pas du textile technique mais du coton, pas top. Dernier élément, 1 jeton de lavage pour le van, très bonne initiative.

accessoires running the run trip 2017

Enfin nous voyons le barbecue ! Nous sommes affamés ! De nombreux participants sont déjà attablés et nous nous empressons de faire de même.

Pour la digestion et la récupération c’est une petite baignade qui s’impose ensuite.

Au final The Run Trip aura été une superbe expérience. Un vrai moment de folie basé sur un concept simple et efficace même si il y a bien quelques bricoles à améliorer. La récupération des dossards un peu archaïque, manque de ravitaillements sur le parcours, ne serait-ce qu’en eau… Un repas chaud serait aussi l’occasion d’une pause conviviale pour tous.

Mais quoi qu’il en soit nous en garderons tous un excellent souvenir et avons très envie de remettre ça !

Photos miniature et WOWOW par Mickaël Lefevre – Wondertrail
Compte-rendu détaillé et vidéo sur http://cestbiendetrebien.com

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire