Rencontre avec Vincent Dogna, le peintre marathonien - Le Blog Accessoires Running

Rencontre avec Vincent Dogna, le peintre marathonien

En plus d’être de grands coureurs, vous aimez la peinture ou même l’art en général ? Eh bien aujourd’hui on vous présente celui qui a su concilier les 2 et faire vivre la course à pied du bout de son pinceau. Vous le connaissez peut être déjà, vous l’avez peut-être déjà croisé sur le village d’une course, il s’agit bien sûr de Vincent Dogna.

vincent dogna peintre marathon accessoires running

L’interview de Vincent Dogna

AR : Hello Vincent, peux-tu te présenter rapidement ? 
VD : J’ai 53 ans, je suis né en Lorraine, j’ai vécu dans le Nord de la France (j’ai un petit côté Cht’i).  Je vis et travaille à Paris depuis plus de 30 ans.

AR : On sait que tu cours mais depuis quand ?
VD : J’ai commencé à courir en 1992, pour arrêter de fumer.

AR : En course à pied je crois que ta préférence va pour le marathon. Combien en as-tu couru ? Quel est ton meilleur chrono ?
VD : Effectivement ma préférence va vers le marathon, j’en ai déjà couru 33 à ce jour et j’espère en courir au moins 42 pour la symbolique du nombre ! Pour le meilleur chrono, il est de 3h16 réalisé à Prague en 2004… hum ça fait longtemps ça !

vincent dogna peintre marathon accessoires running

AR : Cette passion pour le marathon, d’où vient-elle ?
VD : Depuis mon premier marathon ! C’est une épreuve où l’on passe par toutes les émotions et c’est assez rare de pouvoir partager cette palette de sensations en même temps avec des milliers de coureurs.

AR : Et la peinture ? Depuis combien de temps as-tu pris les pinceaux ?
VD : J’ai fait 3 ans d’études à l’école supérieure des arts appliqués Duperré à Paris puis 2 ans aux métiers d’arts du Hainaut en Belgique, sans compter les ateliers de dessins de la ville de Paris et de Valenciennes dans ma prime jeunesse.

AR : Qu’est ce qui a déclenché cette envie de mettre en couleur la course à pied ? Est-ce que ça a été ton unique sujet de peinture ? As-tu toujours vécu de ta peinture ?
VD : En fait j’ai fait des expositions de peinture lorsque j’avais 20 ans. Mes sujets étaient tout autre à l’époque, je n’étais pas sportif (rire). Je faisais plutôt du Surréalisme à la « Magritte » « De Chirico » et, n’arrivant pas à en vivre, j’ai laissé tomber les pinceaux. J’ai suivi une formation professionnelle à Corvisart et je suis devenu graphiste. Je n’ai plus du tout touché à un pinceau pendant presque 20 ans. En 1992, j’ai commencé à courir et je suis devenu addict à la course à pied. J’ai enchaîné les courses en France et à l’étranger. En 2006 je me suis retrouvé privé de Running pendant 6 mois, à cause d’une pubalgie, et c’est alors que j’ai ressorti les pinceaux. J’ai recommencé à dessiner et ce fut une évidence pour moi de peindre un coureur et une ligne bleue pour vivre ma passion différemment.

vincent dogna peintre marathon accessoires running

AR : Désormais, tu ne peins que sur le thème du marathon ?
VD : Je me suis essayé à d’autres sports en peinture mais, ne pratiquant que la course à pied, c’est celui que j’arrive à faire vivre au mieux sur ma toile.

AR : À ce jour, combien as-tu signé de tableaux ?
VD : Exactement, je ne sais pas… entre 120 et 140.

AR : J’ai l’impression que des séries se distinguent parmi tes œuvres. Est-ce que je me trompe ?
VD : Non, tu ne te trompes pas. Je travaille par cycle, cela me permet de ne pas trop ronronner dans ma création artistique, c’est comme pour la course à pied il faut varier les cadences si l’on veut progresser.

AR : On retrouve souvent le « logo » 42km195 dans tes tableaux. Quand et comment l’as-tu créé ? Que représente-t-il pour toi ?
VD : En 2011, j’ai eu la possibilité d’exposer au Stade de France pendant 2 mois. Cette exposition devant être vue par beaucoup de scolaires, j’avais décidé de faire un projet pédagogique, avec des tableaux mais aussi des panneaux expliquant l’histoire du Marathon. C’est pourquoi, j‘ai créé une sculpture représentant la distance mythique 42KM195.

vincent dogna peintre marathon accessoires running

AR : Cette sculpture « 42km195 » nous la proposons sous forme « d’objets dérivés » (pendentif, pin’s, foulard multifonction), qu’est-ce que ça te fait de voir autant de coureurs la porter et s’y reconnaître ?
VD : Je suis flatté que les gens se retrouvent dans ma création et que cette sculpture soit devenue un des symboles du marathon.

AR : Où peut-on voir et acheter tes œuvres ?
VD : On peut retrouver une bonne partie de mes tableaux sur mon site www.artandrun.com et me retrouver régulièrement sur les villages expo des courses en France et à l’étranger.

Vincent Dogna est chez Accessoires Running

Chez Accessoires Running nous sommes vraiment fans du travail de Vincent et d’ailleurs nous vous proposons quelques articles en rapport avec son art.

Tout d’abord des magnets reprenant 4 de ses œuvres. Parfaits pour décorer son frigo.

vincent dogna peintre marathon accessoires running

Puis les déclinaisons en pin’s, pendentif, porte-clés et foulard multifonction de son célèbre « 42km195 ». De belles idées cadeaux pour futurs marathoniens et marathoniennes à offrir dès le passage de la ligne d’arrivée 😉

vincent dogna peintre marathon accessoires running

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire